Améliorer une guitare bas de gamme

Améliorer une guitare bas de gamme

- Catégories : La guitare électrique
star
star
star
star
star

C'est quoi une guitare bas de gamme ?

Même si la réponse peut paraitre facile, tout peut-être relatif et nuancé. On peut dire que les fabricants de ces guitares ont tiré la qualité des éléments qui la compose au plus bas.

Que ce soit au niveau du bois, de l'accastillage, des micros et tout le reste de l'électronique, un seul mot d'ordre: économie !

Evidemment, il ne faut pas oublié le principal, la main d'œuvre. Ceci dit ,de nos jours, une main d'œuvre moins cher ne veut pas dire moins bien.

Comment je reconnais ce genre de guitare ?

Pour l'œil averti, cela se voit tout de suite. On voit une finition peinture assez bonne mais standard avec des coloris très courants ex: noir, sunburst etc... un accastillage qui fait "kitch" et des accessoires sans marque ou des marques propriétaires. Rien qui donne une impression de robustesse. Et tout cela sans la toucher.

Quand on la prend dans les mains, plus de discussions possibles, on voit les ajustements du talon-manche perfectible, l'accastillage à l'ajustement bâclé, les frettes du manche coupantes, la touche en composite, les vis de fixations des accessoires installées de façon rapide, un vernis polyuréthane très épais qui aide à masquer les imperfections du bois d'origine.

Généralement , ces guitares sont en "basswood", en Français, c'est du Tilleul. Il faut savoir que celui-ci, est un très bon bois de lutherie quand il est traité dans les conditions qu'il convient. C'est un bois tendre (trop), qui marque facilement et léger. Il ressemble à l'Aulne dans ces caractéristiques sonore, équilibré dans le spectre mais il doit être plus travaillé pour recevoir les finitions. C'est pour cela que sur les guitares dont nous parlons dans ce sujet, les bois sont recouverts d'une épaisse couche de traitement.

Et puis, vient le moment de l'essai. Je l'avoue, personnellement , je ne perds pas mon temps à essayer ce genre de guitare, mais nous avons un petit budget et de l'impatience, donc nous n'avons pas le choix. Pas de problème de diagnostique, les micros sont fades, et la guitare ne tient pas l'accord. Je m'essaie à un slide...Aie ! qui veut des copeaux de doigts ???. Ah j'oubliais, les fausses nacres ne sont pas au même niveau que la touche.

Alors, me direz-vous, pourquoi vouloir améliorer une telle daube?

Ce modèle vaut moins d'une centaine d'euros dans les magasins, j'imagine le cout de revient pour le fabricant.

En effet, cela ne sert à rien, prenons en une autre...non je plaisante, vous débutez et le budget est serré.

La priorité au changement

Car comme disait certain de nos dirigeants: "le changement ,c'est maintenant!"

Je sais, on l'attend toujours mais pour notre instrument, c'est vrai.

Le plus difficile à admettre quand on joue depuis quelques mois et que l'on progresse en jouant quelques accords subtilement plaqués, nous donnant une crampe à la main à chaque barré, c'est leur...dissonance ! Oui, chaque doigt posé sur la touche, dans l'intervalle de 2 frettes, avec une corde qui fait corps avec le manche supposerait donner aux oreilles, un bonheur inextricable mais non. Puisque, inévitablement votre instrument à "pas cher" ne tient pas l'accord. Plusieurs explications sont possibles.

La tension des ressorts de vibrato 

Suivant le tirant de corde utilisé, l'ajustement de ces ressorts est primordial si vous ne voulez pas que votre guitare se désaccorde. Plus le tirant est important, plus il vous faudra durcir les ressorts, donc les visser plus profondément dans le bois. Les vis hein! pas les ressorts...

Si les ressorts sont trop souples, à l'accordage, le vibrato s'inclinera, ce qui aura pour effet de détendre les cordes, ainsi la guitare sera constamment désaccordé et ainsi de suite. En sens inverse, votre vibrato sera collé à la table et sera difficilement jouable sans compter que, trop de tensions nuira à votre manche puisque pour accorder votre guitare, vous augmenterez obligatoirement la tension des cordes. Si le tirant est faible, cela cassera vos cordes, si il est important, votre manche se tordra. Il faudra dés à présent, lors d'un changement de tirant important, régler votre truss rod, mais il existe un tas de blog et de forum pour vous expliquez le savant équilibre de ce réglage. N'oublions pas que nous sommes débutants et nous voulons améliorer notre guitare de base, sans avoir à faire de réglages trop pointus. 

Une fois cet équilibre établi et que vous arrivez à jouer les accords de votre musique préférée, vous vous apercevez que malgré un placement de vos doigts digne des plus grands virtuoses, quelque chose sonne plus ou moins faux. Ceci vient du réglage des harmoniques.

Les harmoniques

Le réglage des harmoniques est assez simple dans son fonctionnement mais peut vite devenir laborieux suivant le système de vibrato que vous possédez, je pense, entre autre, au Floyd.

Pour ce faire, jouez la corde à vide que vous souhaitez, et jouez son harmonique à la 12 ème case sans trop appuyer, d'une façon naturelle...Vous appuyez naturellement fort ? bon, appuyez moins fort.

Résultat: Si la note jouée est plus aigue que l'harmonique, il faut reculez le pontet si c'est plus grave, c'est l'inverse. Comme je le disais plus haut, le principe est simple, mais vous l'aurez compris, si vous voulez reculer le pontet, il faudra détendre la corde et la retendre par la suite etc.. Jusqu'au bon réglage.

Un exemple de pontets couramment employés sur les vibratos et autres chevalets.

Ma guitare enfin jouable !

Si on s'épargne le réglage de l'action et de la planimétrie du manche qui en découlerait si de la frise se faisait entendre, en théorie, oui, mais dans le temps cela reste à prouver.

Il faut d'abord, arrêter de se faire mal au doigts. Pas d'échappatoire possible, il faut faire un peu de lutherie. Le mot est lâché. Je vous rassure, ce n'est pas un travail insurmontable mais un peu de précision.

Il faut agir sur les frettes. C'est quoi une frette? Pour la réponse il suffit de s'intéresser au précèdent article sur la fabrication du "fret bender", vous y trouverez les explications nécessaires. Du moins en partie .Le plus souvent, par manque de temps, elles sont sont peu ou prou ébavurées, donc il faut se munir d'une petite lime de précision et d'un protège touche pour rendre ce métal moins tranchant.

Pensez à bien protéger la touche, sinon vous aurez des marques de votre intervention sur celle-ci. Cette photo illustre l'endroit ou agir mais pas la façon de procéder.

Et maintenant

A ce stade votre guitare est jouable, vous n'êtes plus blessé par vos aller-retours de mains incessants et vous commencez par tordre le vibrato dans tous les sens. Décidément vous progressez très vite et votre guitare c'est un petit peu désaccordé. Encore???

A ce niveau, il faut regarder du coté de l'accastillage, et d'ailleurs, je vous invite après vos multiples réglage de cordier, à regarder sous les pontets. Vous y verrez, une fois le revêtement bichromaté enlevé, la vraie nature du "métal" employé pour la production de ces pièces.

Dans cette tranche de prix, le sillet est conçu en plastique, de ce fait, il participe à déstabilisé l'accordage. Les cordes exercent un frottement constant surtout si le vibrato est fréquemment utilisé, en résulte une profondeur des rainures de sillet qui s'accroit. Préférez une de ces pièces en os ou tusq, bref une plus résistante.

Jusqu'à maintenant, nous avons mis peu d'argent dans cette guitare et nous avons respecté ce que nous cherchions nous aussi: l'économie.

Un changement important pour une bonne tenue d'accord dans le temps est le remplacement des mécaniques de tête. Il existe pléthore de modèle et à tous les prix, mais celle avec mécanisme autobloquant sont parfaites.

Une fois votre guitare au plus juste, serrez la molette et votre corde se retrouvera coincée à l'intérieur. Vous gagnerez de la stabilité. C'est un produit un plus onéreux que le reste mais qui en vaut la chandelle.

C'est tout ?

Oui et non. Vous pouvez dés à présent, jouer votre guitare à prix modique et continuer de progresser à votre rythme. Vous en aurez pour votre argent.

Vous voulez aller plus loin ? Changez de guitare ! Gardez à l'esprit que plus vous progresserez, plus vous ressentirez le besoin d'instrument de qualité.

Il n'est pas interdit de changer de micros, après tout, chacun est libre, mais je déconseille ce choix. Le son obtenu, malgré l'investissement qui n'est plus anodin, ne sera pas mis en valeur en raison de la qualité générale de la guitare. Beaucoup de sustain et de qualité sonore sera perdu. Si vraiment, vous voulez changer de micros, je conseille les actifs qui prennent moins en compte la qualité de la lutherie dans leurs ensemble (avis personnel). Vous aurez tout de suite plus de gain et plus de patate mais pas de miracle non plus.

Conclusion

Quand on part sur l'achat d'une guitare bas de gamme ou de débutant, c'est souvent pour se "faire la main", essayer, apprendre à jouer etc...Au début, la progression est rapide si pour autant, on s'y met vraiment. On croit souvent, que le changement de matériel, nous aide à progresser et c'est en partie vrai mais jusqu'ou investir dans le produit de départ ? A part si vous adorez bidouiller, si c'est une chose qui compte autant que de jouer, ok faites ce que vous voulez, mais les quelques réglages cités plus haut dans cet article, suffiront, je pense, à rendre votre instrument dans la case "bon investissement" sans pour autant vous ruinez.

Dites moi ce que vous en pensez.

Vivien.L

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire