Fabrication d'un fret bender

Fabrication d'un fret bender

- Catégories : Usinage
star
star
star
star
star

Avant de consacrer du temps à cette invention venue d'un quelque cerveau en ébullition, nous allons d'abord répondre à une question fondamentale:

Qu'est ce qu'un fret bender ? 

Forcément, si nous ne savons pas de quoi nous parlons, cela risque d'être plutôt compliqué à comprendre.

Littéralement "fret bender" signifie "cintreuse de fret"...cintreuse de quoi??? Fret... bon il va falloir faire avec.

Déterminons rapidement ce qu'est une frette.

Une frette est une petite tige métallique faite en différents alliages, notamment, nickel, cuivre, zinc, laiton, inox.. Elle est insérée, souvent à l'aide d'un maillet plastique (pour ne pas abimer son dessus) ou à l'aide d'un fret press, sur la touche d'un manche de guitare, pour obtenir des notes précises suivant un diapason donné. Evidemment, celle-ci n'est pas forcément indispensable puisqu'il existe des guitares fretless (sans frettes). 

La variété de ces petits bouts de métal est très conséquent, il en existe pour tous les gouts. La hauteur (B) (C) (D), la largeur (A), l'épaisseur de pied(E) et (F) et bien évidement sa composition, qui se termine bien souvent, par un choix cornélien.

Frette guitare

Toutes ces mesures donnent un style de frette avec une dénomination différente: Jumbo, Médium, Slim, vintage etc..

Commercialement, elles existent pré-coupées, en rouleaux et au mètre. (je l'ai vu quelque part, à vérifier). Sur le site, elles sont dans ce format: Frettes guitelec

L'inox étant clairement plus résistant à l'usure mais aussi plus difficile à travailler. C'est un choix, un de plus à faire.

Dans le commerce, ces tiges sont préalablement pré-courbées mais elles peuvent être , tout aussi bien, vendues droites. D'où l'intérêt d'une cintreuse !

La cintreuse, un outil indispensable ?

Clairement non. C'est un outil qui facilite le travail, qui le rend, plus productif, mais bon nombre de luthiers font sans. Le plus souvent, la pince coupante frontale, suffit à donner un rayon, avec plus ou moins de précision, et encore ! l'expérience de ces artisans d'art donnerait du "fil à retordre" (c'est le cas de le dire) au concepteur d'outils censés les aider !

Bref, ce sont les années de pratique qui font l'expérience, l'assiduité à l'apprentissage et le choix de l'outillage.

Je crois que nous avons assez épilogué.

On la fait cette cintreuse ????

Tout d'abord, la conception de cet outil à été clairement inspiré, pour ne pas dire plus.

J'ai décidé de le fabriquer en plastique (acrylique) et de l'usiner au laser. J'ai voulu un esthétique soigné en blanc et en noir. 

La programmation faite, on retrouve sur l'écran la base de l'objet. Celle-ci est assez simple à faire puisqu'il s'agit de découpe en 2D.

L'épaisseur de la pièce sera de 8 mm . La matière employée est 100% recyclé et proche du 100% recyclable. Cela n'empêche, malheureusement pas, la pollution olfactive..

La machine a fait son office, ça chauffe, mieux vaut une bonne aération pour évacuer les fumées. Pas de secret, la découpe est très propre. 

Les découpes de la base de la cintreuse sont effectuées. L'objet sera en 3 pièces, 2 en blanc et 1 en noir.

Sur cette photo, il y'a l'intégralité des pièces usinées pour le "bender" . Les 3 pièces de base, le manche de manivelle, les rondelles de séparations et les rondelles de courbures.

Ces dernières ont une importance capitale dans la conception de cet objet puisque ce sont elles qui vont déterminer le rayon. Contrairement à ce qu'il se fait sur le marché, le réglage se fera simplement en changeant celles-ci suivant le radius voulu. Elles sont faites d'un plastique à la fois résistant et "agrippant". Plus haut, je parlais d'une pollution olfactive importante mais la, c'est d'un autre niveau, ce produit, je vais le dire clairement, PUE !!

Ceci dit, rassurez-vous, il sent mauvais que quand il est chauffé, il perd son odeur quand il est froid ! (fort heureusement)

Pour le maintien des rondelles, je les taraudes pour les visser sur leur support. La rondelle qui va séparer les deux autres est de 0.5 mm d'épaisseur, environ l'équivalent d'un pied de frette.

Les rondelles de "courbures" font 3 mm d'épaisseur et chacune d'entre elles est gravée de son rayon. Il suffira de les remplacer pour obtenir un rayon différent.

Pour la manivelle , et puisqu'il n'existe pas de petites économies, l'acrylique sera de nouveau de mise. Fabrication du "manche" et d'une petite rallonge avec un peu de quincaillerie pour l'assemblage.

L'assemblage de la base

J'insère un roulement à bille de type "Skate" 608ZZ à l'aide d'un marteau ce qui va permettre de tourner les rondelles. Celui-ci est maintenu par contrainte, ce qui aura pour effet, de n'avoir aucun jeu.

Le nécessaire en visserie pour l'assemblage soit en plus du roulement 608ZZ, 2 roulements 606ZZ, 2 vis M6 BTR et 2 rondelles M6.

Le tout fixé.

On glisse l'ensemble des rondelles de courbure par le devant, ce qui laisse dépasser la vis M8 qui leur sert de support. On rajoute la rallonge et une rondelle M8 pour donner la bonne longueur et pouvoir enfin y fixer la manivelle.

Il suffit de serrer la vis frontale en maintenant la manivelle taraudée en son sein. C'est la manipulation qui sera requise pour le changement des rondelles. Attention, il faut serrer mais pas trop fort !

Gros plans sur la vis frontale et sur la manivelle une fois fixée.

Conclusion

Je trouve ce petit "fret bender" esthétiquement réussi. La précision des courbures est plus important qu'avec un modèle à molette, qui lui, n'a qu'un réglage approximatif. Plusieurs radius sont disponibles et les rondelles peuvent se changer si elles sont trop usées. Ce produit propose une alternative à ce qui existe dans le commerce.

Merci de votre lecture et n'hésitez pas à laisser vos commentaires.

A bientôt.

Vivien.L

Edit pour la manivelle 26/11/21

En raison d'un esthétique voulu encore plus soigné, la cintreuse est désormais doté d'une manivelle en polypropylène, plus résistante et travaillé.

Edit pour les rondelles de courbure 4/12/21

Les rondelles de courbure ne définissent plus le rayon. Le fait de devoir démonter la manivelle à chaque réglage craint de fragiliser l'ensemble. La cintreuse se voit donc dotée d'une rondelle unique d'environ 7.25' de rayon et n'est plus réglable. Ce rayon permet d'avoir des frettes avec une courbure conséquente pour s'insérer aisément sur la touche.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire